Futura Mobility, un think tank d'innovation collaborative en faveur de la mobilité
Actualité

Futura-Mobility, le think tank d’innovation et de prospective des industriels de la mobilité

Futura Mobility, un think tank d'innovation collaborative en faveur de la mobilité
Partager
Publié le30 MARS 2023
AuteurKeolis
Partenaires
  • Logo Futura-Mobility Think Tank
  • ALSTOM
  • BOUYGUES
  • Logo Groupe Aéroport De Paris
  • Valeo
  • SAFRAN
À quoi ressemblera la mobilité en 2050 ? C’est la question à laquelle veut répondre Futura-Mobility, le think tank des industriels de la mobilité, dont Keolis est l’un des membres fondateurs. Pour Futura-Mobility, la mobilité de demain ne saurait être pensée en silo. Elle doit au contraire être co-conçue entre tous les acteurs concernés pour partager une vision des ruptures, des enjeux – notamment climatiques – et explorer ensemble des pistes d’innovation.

Contexte : Futura-Mobility, de l’innovation collaborative en faveur de la mobilité 

Transition énergétique, révolution numérique, éco-conception, émergence de nouveaux marchés et usages, évolution des métiers… de nombreux facteurs bousculent le secteur de la mobilité.
À travers le think tank Futura-Mobility, le partage des savoirs et des moyens entre grands industriels des transports est désormais possible pour accélérer le développement de solutions innovantes

Zoom sur une roue de vélo avec un tramway en arrière-plan.
Transport de demain

L’innovation : Un think tank de la mobilité en faveur des individus et des enjeux climatiques 

Futura Mobility, à travers des ateliers et séances de réflexion, explore les enjeux et pistes innovantes pour imaginer les mobilités propres de demain, sous deux angles essentiels : l’Homme et le climat. Ses membres – Keolis, SNCF, Alstom, Air Liquide, Bouygues, Groupe ADP, Valeo, Estaca et Plastic Omnium – sont tous directement concernés et ont, d’ici 2050, la responsabilité de réinventer le secteur de la mobilité en créant des projets disruptifs et innovants.  

Parmi leurs principales convictions et ambitions, nous pouvons citer :  

Proposer des solutions de mobilités durables complètes, en fournissant aux usagers des indicateurs sur l’impact socio-environnemental de leurs trajets ; 

Accélérer dans les énergies renouvelables notamment : les batteries, l’amplification du développement des filières de carburant bas carbone et la recherche d’une meilleure accessibilité économique de l’hydrogène ; 

Améliorer l’intermodalité en optimisant les trajets en temps réel de tous les moyens de transport et en créant un guichet virtuel unique ; 

Promouvoir les mobilités douces via des infrastructures et des réglementations adaptées. 

2050

Pouce ok

À quoi ressemblera la mobilité en 2050 ?

Images représentant la mobilité du futur

Bénéfices : Futura-Mobility, vers une mobilité centrée sur les individus et climato-compatible     

Futura-Mobility nourrit non seulement ses initiateurs mais influence également de nombreux partenaires externes, académiques, industriels, financiers et politiques. Les membres du think tank débattent au sein du réseau et s’entourent d’éclairages pointus et complémentaires leur permettant de sortir de leur cadre de réflexion habituel. 

« Les échanges réguliers entre industriels au sein de Futura-Mobility permettent de créer une réelle confiance entre les membres. C’est cette confiance qui autorise chacun à parler librement de ses axes d’innovation tant au niveau de ses réussites que de ses difficultés. Le think tank favorise ainsi le partage et la co-innovation entre industriels », explique Joëlle Touré, Déléguée générale chez Futura-Mobility. En partageant savoir-faire et outils, ces industriels sont mieux armés et gagnent du temps pour répondre à l’échelle mondiale aux besoins de la mobilité.

Joëlle Touré

Joëlle Touré

Déléguée générale chez Futura-Mobility

« Le think tank favorise le partage et la co-innovation entre industriels.  »

L'organisation de "Learning Expeditions" : pour une veille active et un regard attentif des tendances sur un territoire ciblé     

Explorer et animer les réflexions pour imaginer les mobilités de demain se fait également via l’organisation de Learning Expeditions. L’occasion de comprendre les spécificités d’un territoire reconnu pour ses innovations. Après Israël , la dernière en date s’est déroulée à Singapour en décembre 2022. Durant une semaine, les membres du think tank ont eu l’occasion de rencontrer des acteurs publics et industriels, des start-ups, des universités, et de tester l’offre de transport public.

Premier constat : le niveau très élevé de sécurité dans la ville et les transports. La visite du centre de commande d’AETOS a illustré cette surveillance accrue. Les opérateurs du centre de commande s’appuient sur de la cartographie 3D, nombre de capteurs, caméras, drones, et systèmes de remontées d’alertes pour assurer ce suivi en temps réel des flux et comportements. Un dispositif poussé, dans cette ville où le civisme est exemplaire, avec une répression sévère des délits.

Au-delà des transports publics déjà en service, la recherche de solutions en matière de mobilités futures est active sur ce territoire contraint en termes d’espace, et dans lequel la place de la voiture est très limitée. Ces réflexions sont en partie portées par des organismes académiques et institutionnels. A titre d’exemple, la Singapore University of Technology and Design (SUTD) s’est intéressé à l’évaluation de l’acceptation des véhicules autonomes, pour répondre aux problématiques de congestion. Plus largement sur la thématique des véhicules autonomes, d’autres instituts de recherches d’universités (NTU – ERIA / CETRAN) mènent des essais pour envisager le déploiement de ces véhicules, comme mode de transport à part entière, à l’instar de ce qu’a développé Keolis sur son centre d’essai dédié aux véhicules autonomes : le SEMA .

Également sur la problématique de la congestion, la SUTD a constaté la responsabilité de la logistique urbaine, notamment lors d’arrêts sur la voie publique. Ainsi, l’une des solutions concrètement identifiées, pour lutter contre la pollution et l’encombrement, est d’assurer la livraison sur le dernier kilomètre par des vélos-cargos électriques.

Autant de réflexions et une approche de l’innovation faisant de Singapour un terrain d’expérimentations ouvert. Au fil des rencontres durant cette LEX, les membres du think tank ont pu avoir un aperçu immersif des tendances en matière d’innovations au service de la mobilité sur ce territoire. Des enseignements qui enrichissent les travaux prospectifs du think tank et de KEOLIS au service d’une mobilité partagée et durable.

Arnaud Julien, Keolis

Arnaud Julien

Directeur Innovation, Data et Digital de Keolis, membre co-fondateur de Futura-Mobility

« Cette Learning Expedition à Singapour nous permet d’enrichir notre connaissance de ce qui se fait ailleurs, via des exemples et cas d’applications concrets et de nouer des contacts avec des industriels, des universités et des startups pour répondre aux enjeux de mobilités. Ces séjours immersifs au sein d’une grande diversité de territoires (France, Israël, Singapour, …) sont toujours très enrichissants et favorisent à étendre notre regard des tendances. »

Prochaine étape : la mobilité alignée sur les objectifs européens pour le climat 

Autant d’enseignements qui aideront à répondre au défi de Futura-Mobility : créer et faire adopter les nouvelles solutions de mobilité d’ici 2050, horizon annoncé par l’Europe pour atteindre la neutralité climatique.

Restez informés de toute l'actualité innovation du groupe Keolis en vous inscrivant à la newsletter